Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marie

  • François et Marie

    Le pape François prie Marie

    francois-marie.jpg

     

    Dans son exhortation apostolique « La joie de l’évangile »,  le pape François traite de la nouvelle évangélisation. Dans la lignée du synode des évêques sur la nouvelle évangélisation, elle presse tous les catholiques à être des missionnaires de la foi. Vous pouvez trouver un résumé dans info catho.

    Le pape François termine sa lettre par une prière à la Vierge. Voici cette prière.

    marie_argentine.jpg

    Vierge du rosaire en Argentine

    Vierge et Mère Marie,
    toi qui, mue par l’Esprit,
    as accueilli le Verbe de la vie
    dans la profondeur de ta foi humble,
    totalement abandonnée à l’Éternel,
    aide-nous à dire notre “oui”
    dans l’urgence, plus que jamais pressante,
    de faire retentir la Bonne Nouvelle de Jésus.

    Toi, remplie de la présence du Christ,
    tu as porté la joie à Jean-Baptiste,
    le faisant exulter dans le sein de sa mère.
    Toi, tressaillant de joie,
    tu as chanté les merveilles du Seigneur.
    Toi, qui es restée ferme près de la Croix
    avec une foi inébranlable
    et a reçu la joyeuse consolation de la résurrection,
    tu as réuni les disciples dans l’attente de l’Esprit
    afin que naisse l’Église évangélisatrice.

    Obtiens-nous maintenant une nouvelle ardeur de ressuscités
    pour porter à tous l’Évangile de la vie
    qui triomphe de la mort.
    Donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies
    pour que parvienne à tous
    le don de la beauté qui ne se ternit pas.

    Toi, Vierge de l’écoute et de la contemplation,
    mère du bel amour, épouse des noces éternelles,
    intercède pour l’Église, dont tu es l’icône très pure,
    afin qu’elle ne s’enferme jamais et jamais se s’arrête
    dans sa passion pour instaurer le Royaume.

    Étoile de la nouvelle évangélisation,
    aide-nous à rayonner par le témoignage de la communion,
    du service, de la foi ardente et généreuse,
    de la justice et de l’amour pour les pauvres,
    pour que la joie de l’Évangile
    parvienne jusqu’aux confins de la terre
    et qu’aucune périphérie ne soit privée de sa lumière.

    Mère de l’Évangile vivant,
    source de joie pour les petits,
    prie pour nous.
    Amen. Alléluia !

    Télécharger la prière à Marie

  • Assomption

    Assomption

     

    Ainsi tu es montée au Royaume.

    Et tu es reine, épouse du roi,
    du roi qui n’est pas de ce monde.

    Alors le roi a été amoureux de toi ?
    Depuis longtemps, depuis toujours peut-être !

    N’y aurait-il pas un mot d’amour qui lui a échappé
    quand il a inspiré les prophètes pour parler de Dieu ?

    Un amoureux se trahit toujours !

    Je suis remonté aux origines
    puisque l’amour est de toujours !

    Je n’ai trouvé que ce cri ci qui m’y fasse penser :
    « Celle-ci est vraiment la chair de ma chair, les os de mes os ! »

    Maintenant, il t’a prise près de lui.
    Le psaume le dit : « Le roi désirera ta beauté »

    Il t’a certainement parlé du Royaume,
    des nations qu’il va réunir.

    C’est par amour du roi que tu as voulu ouvrir sur terre
    une source qui serve à toutes les nations !

    Merci, reine du ciel, d’aimer la terre !

  • La chair et l'Esprit

    L’ange avait dit à Marie à propos du Fils du Très-Haut :
    « Veux-tu lui partager ta chair, il partagera son Esprit ! »

    Ce qui fut dit.
    Ce qui fut fait.

    Quand Jésus revit Marie avant de retourner à son Père, il lui aura fait comprendre :
    « Maintenant que je suis en chair dans la vie de l’Esprit, je t’emmènerai en chair au Royaume de l’Esprit. »

    C’est ainsi que Marie devint la reine des cieux, et donc l’épouse du roi.

    Cela rappelle la phrase du psalmiste : « Le roi désirera ta beauté »
    C’est ainsi que la chair est une image - une image seulement - de l’Eprit
    Elle est aussi un chemin - l’un s’échange pour l’autre - pour entrer dans la vie de l’Esprit.
    Cela rappelle la phrase du psalmiste : « Toute chair verra le salut de notre Dieu »

    Tout être de chair est destiné à la vie de l’Esprit.

    La création, c’est une Noce !

    L’Esprit,  Jésus l'appelle les doigts de Dieu.
    C’est lui qui a agencé la loi de l’univers et ainsi a façonné le corps de l’homme et de la femme.
    Et les disciples de Jésus pourraient l’ajouter au Credo !